Que savez-vous du principe d'incarnation

Les Vies Antérieures, le Transfert d’âmes, la réincarnation… s’incarner : du latin «incarnare» venir dans la «carne», la «chair»


La Réincarnation faisant partie de systèmes de pensées philosophiques ou religieux depuis l’antiquité, ce concept n’est pas accepté dans les bases des 2 religions monothéistes que sont l’islam et le christianisme, mais des courants internes y font malgré tout référence .

On la retrouve clairement dans l’antiquité en Grèce, en Égypte, en Extrême orient, en Afrique, en Asie jusqu’à maintenant ; dans l’hindouisme, le bouddhisme, le judaïsme où la kabbale y fait référence, le catharisme, le sikhisme, le yézidisme… pour les plus connus.

Les mouvements spirituels et l’occultisme…

Mais qu’est-ce que la réincarnation ? on peut dire que ce qui met tout le monde d’accord, c’est l’idée qu’une fois mort, notre âme rejoint sa famille d’âme dans une dimension parallèle jusqu’à ce qu’elle doive à nouveau s’incarner dans un autre corps avec une ou plusieurs missions afin « d’apprendre » et évoluer, en devenant meilleure à chaque incarnation. Notre âme se rapproche de la connaissance suprême ou de l’être suprême et ceci jusqu’à ce qu’elle ne soit plus dans le besoin de revenir car elle sera au maximum de son évolution spirituelle. 

Chaque courant à ses variantes, certains pensent que l’on peut s’incarner autant dans un animal, qu’un arbre ou qu’un humain, certains pensent que l’incarnation n’évolue pas que dans cette dimension et que sur cette planète, qu'il y a plusieurs mondes… et oui pourquoi uniquement la terre ? 

LE KARMA DANS L’INCARNATION

Nous pouvons avoir une « mission karmique » ou un « karma négatif », lorsque pour le premier, on parle de s’épanouir ou d’aider les autres, ce qui nous inspire de vivre, faire ce qui va nous aider à nous épanouir par exemple, pour le second on va parler d’effet boomerang, non pas une punition mais la chance de revoir ce que nous avons raté dans d’autres vie, là où nous avons construit de mauvais réflexes ou de mauvaises émotions. On porte sur notre route des aléas à surmonter pour apprendre à se détacher, à s’ouvrir aux autres ou tout autre mécanisme de lâché prise et d’acceptation.

On doit épurer nos mauvaises penser, nos mauvais réflexes.


Quelle est la différence entre un homme qui se suicide parce que sa femme le quitte après avoir également perdu son job et un homme qui perd ses jambes et participe 5 ans plus tard aux JO handisport ? ok la comparaison n’est pas terrible mais elle met bien en avant l’état d’esprit qui nous est demandé d’avoir, la résilience, la combativité positive, la confiance en nous et en la vie, l’amour.

La première personne n’a pas drainé les anciens karmas tout en accumulant de nouveau, elle n’a pas lâché prise, acceptée, cherché le positif ; a-t-elle seulement demandé de l’aide ? Sur quoi devait-elle travailler ?

La seconde a dû voir sa vie bouleversée, reprendre tout à zéro et s’adapter ; ensuite certaines personnes vont en effet développer une combativité hors norme mais toujours positive.

Vous avez des cycles, le karma peut s’effacer lorsque vous avez compris la leçon, et comme « Nanny McPhee », il s’en va ; un nouveau cycle commence pour vous le "Darma". Vous avez perdu votre job et votre femme ! et alors ? Vous rêviez depuis tout petit d’ouvrir un magasin de matériels pour les pêcheurs et vous vous ennuyiez depuis des années auprès de cette femme à l’égo surdéveloppé, qui ne vous regardait même plus !

Votre Mission Karmique ou votre Darma peut démarrer enfin !

LES RECHERCHES

Aujourd’hui, un certain nombre de personnes s’intéresse à trouver des traces d’incarnation et les réseaux sociaux aidant, on peut trouver des reportages bien fournis avec vidéos à l’appui.

Des personnes racontent la vie qu’ils ont mené sous un autre nom, autre époque, autre lieu et c’est souvent troublant dans le fait qu’il s’agisse surtout d’enfants ; ils n’ont pas pu inventer certains détails majeurs qu'il n'était pas possible de trouver sans être dans l'intimité de ces familles, et qui sont effectivement validés par celles-ci ou retrouvés dans des archives à des milliers de kilomètres.

En Inde, on coupe parfois un morceau d’oreille à un mort pour retrouver son incarnation plus tard grâce à cette spécificité sur un nouveau-né. 

Vous trouverez sur le net, les résultats de nombreuses recherches, libre à vous de croire ou non au sérieux de ces recherches.

Voilà, j’espère vous avoir donné un petit aperçu de base sur l’incarnation, bien sûr on pourrait écrire durant des heures sur ce vaste sujet, et puis je ne sais que ce qui m’a été donné de savoir pour mon propre chemin. Les séances d’hypno-énergétique spirituelle et symbolique continuent à me donner d’autres enseignements, je n’ai jamais fini d’apprendre.


Sophie Le Roy-Ribes.      27 janvier 2020

l'hypnose Régressive / Spirituelle et Symbolique 

BON POUR : 

- Vous avez besoin de réponses de la part de votre inconscient, surconscient ou de vos guides. (missions, blocages...)

- Vous subissez des émotions récurrentes, des émotions dont vous ne trouvez pas la source.

- Vous avez subi un trauma, besoin d'atténuer vos émotions pour mieux vivre le présent et le futur.

- Vous avez des phobies inexplicables.

- Vous devez vous détacher d'un(e) pervers narcissique.

- Vous voulez connaitre le contrat que vous avez avec un être proche ou une connaissance dans les autres vies, pourquoi il a de l'influence sur vous par exemple...

- Vous avez des schémas de vie répétitifs, gênants voir d'autodestruction.

- Vous avez besoin d'une reconnection à votre MOI, en recherche du petit plus pour votre développement personnel. 

- Vous ne vous sentez pas à votre place dans cette vie.

- Vous ne vous sentez plus vous-même. 

- Suite à tous les examens possibles, votre médecin ne trouve pas pourquoi vous souffrez à un endroit particulier, ou pourquoi vous êtes en grande fatigue malgré un panel de traitements adaptés.

- Vous êtes un "experiencer" et vous voulez visiter des vies antérieures ou l'entre-vie.

- besoin d'apaisement dans le deuil, ou besoin de conseils de ses guides ou autres "Sages".

POUR QUI : 

Athées, croyants, libres penseurs, explorateurs....

COMMENT : 

Une fois en hypnose, nous allons ensemble explorer le moment de votre histoire où les graines ont été posées, afin que vous vous permettiez de les changer à votre convenance ou de ne pas y toucher. En fonction de vos besoins, il suffira d'un nettoyage, d'une visite de mise au clair ou d'un re-calibrage de vie à effectuer.

CONTRE-INDICATIONS : 

Défis au niveau de votre santé mentale ou encore des troubles de la personnalité. Troubles de l’humeur (dépression, dysthymie, troubles bipolaires) et les psychoses (schizophrénie, paranoïa, manies et autres troubles psychotiques)


Il y a plus de choses qui nous font peur que de choses qui nous font mal...

" ..., bien souvent, nous souffrons plus des "on dit" que de la chose elle-même. Je n’utilise pas avec toi le langage des stoïciens, mais des termes plus accessibles. Nous disons, nous autres, que tous ces chagrins qui nous arrachent gémissements et beuglements sont des vétilles. Oublions ces mots pompeux mais, bonté divine, véridiques ! Je te recommande de ne pas être malheureux avant l'heure, car ce dont tu redoutes l'imminence n'arrivera peut-être jamais, en tout cas, ce n'est pas encore arrivé " 

Sénèque, 4 av J.C., 65 après J.C.

ARRETER DE VOULOIR ÊTRE AIME DE TOUS

Lorsque l’on a besoin de se sentir aimé par tous ceux avec qui on interfère, on a tendance à mettre des masques. Des masques proches de ceux des autres, devenir adaptable au discours et à la personnalité des autres.

Lorsque l’on se lasse enfin de toutes cette fausseté que l’on s’est imposée, « être vrai au lieu de gentil » devient une urgence.


Mais d’où vient cette envie de plaire à tout prix ? 

L’enfant ressent très vite dans son histoire, les blessures d’âme fondamentales : Abandon, humiliation, trahison, injustice ou rejet.

Vouloir plaire va nous éviter le rejet et l’abandon, en allant plus loin, la trahison également. 

Donc pour lui, c’est une question de survie instinctive. 

(Stade 1 de la spirale dynamique pour ceux qui connaissent ou s’intéressent)

Quelle a été notre enfance ? Si nous y avons expérimenté l’une ou plusieurs de ces blessures avec nos parents, notre désir sera d’autant plus fort dans la vie d’adulte !

Se demander si nous ne nous infantilisons pas en passant !


Pour un professionnel, penser que sa survie nécessite de plaire à tous, fait partie des fondamentaux, jusqu’à ce qu’il décide de s’entourer par les bonnes personnes (collaborateurs, clients, fournisseurs).

En fonction du métier : celles qui le méritent, celles qui ont vraiment besoin de lui, celles qui lui ressemblent, celles qui apportent une vraie contribution à son évolution…

Manipuler les autres dans la séduction leur donne le pouvoir de nous manipuler à leur tour, on dépend ensuite des autres, ce qui peut devenir négativement impactant et nous ne sommes plus dans l’efficacité.


Ne plus chercher à se faire aimer, être vrai :

Plus besoin de se préoccuper de ce que pense les autres, plus de stress vis-à-vis des regards se posant sur nous et des murmures qui se font autour de nous.

Ça n’empêche pas d’observer où nous en sommes de temps en temps, sommes-nous toujours dans notre objectif ? dans nos valeurs ?

On reste juste avec nous-même, on reste libre, comme je l’ai écrit plus haut, on n’est plus manipulable.

On s’entoure peu à peu de personnes comme nous, « vrai », les autres ne pouvant plus nous manipuler, ils partent d’eux-mêmes trouver cet autre qui sera « très gentil ».

Se sentir plus respectable et être réellement plus respecté, Gandhi n’a jamais été gentil, il suivait ses propres valeurs et : qui m’aime me suive !


Dans un discours, si on est vrai, c’est perceptible, toute la différence ressort dans ces moment-là comme un regard franc et vrai n’est pas le même qu’un regard qui recherche l’accord de l’autre en s’inventant une histoire. On nous écoute plus sérieusement, nos dires ont plus d’impact.

Être vrai, va impressionner d’autant plus que nous rayonnons nos certitudes et le poids de notre travail !


Lorsqu’il s’agit de ses proches, être vrai vous évitera dans un grand nombre de cas, les pressions. On viendra vous chercher en tant que personne « juste », de bonne compagnie, sans faux-semblants. 

On ne vous mettra pas dans le groupe des gens à convaincre en cas de conflit, vous resterez dans le juste milieu et on le saura instinctivement.


Je parle à nouveau de confiance, mais c’est inévitable en ces moments troubles. : ne plus avoir peur du rejet, de l’abandon, de la trahison pour être dans la justesse, apporte plus de confiance en soi.

Et puis ceux qui ne nous accepte pas comme nous sommes méritent-ils qu’on s’intéresse à eux au point de s’oublier ?

Soyons vrai, soyons-nous, même si nous sommes imparfaits, qui l’est de toute façon ? 

Sachez que quelqu’un, autour de nous, nous trouve parfait, alors qu’on est toujours le con de quelqu’un d’autre !

Allégeons-nous, ne nous préoccupons plus de plaire aux autres en choisissant, en pensant, en agissant. 

Un pas de plus vers notre liberté !


Sophie Le Roy-Ribes
14 mai 2020

Les 6 émotions universelles

Savez-vous que l'homme, dans toutes ses tonalités et personnalités, a des milliers de sentiments, mais que 6 émotions universelles, un sentiment étant un mixte de plusieurs émotions.
Analysez vos sentiments : il faut parfois en trouver le déclencheur, poser les bonnes questions : En quoi tu as été surpris, triste, dégoutté, qu'est-ce qui a déclenché ta colère, elle vient de quelle peur ? Ce qui t'a surpris ou fait peur pour que tu sois stressé ? 
La 6ème : la joie, on peut également en chercher la source pour plus de 

conscience de ce qui va nous motiver, nous donner confiance.
Ne pouvant pas travailler sur vos sentiments, on peut creuser et travailler sur les émotions qui les composent. 
J'utilise non seulement la PNL, mais également, et surtout l'hypnose spirituelle et symbolique, nous faisons une régression dans le temps, les déclencheurs viennent de votre enfance, mais parfois, il peut être utile d'aller également les chercher dans vos vies antérieures. 

Celles-ci influencent votre vie actuelle au même titre que les épreuves de votre enfance qui ne sont souvent que des répétitions de ce qui vous a déjà impacté lorsque vous étiez une autre personne. Vous rejouez l'histoire pour apprendre à lâcher prise sur ces émotions qui n'ont plus lieu d'être.

Sophie Le Roy-Ribes